Planification successorale

La planification successorale consiste à organiser, de son vivant, la cession de son patrimoine d’une manière correcte. À un prix fiscalement intéressant mais en toute légalité.

Planification successorale : quel intérêt ?

En plus de vous permettre de déterminer qui devrait être le bénéficiaire de votre actif et à quel moment il le recevra (de votre vivant ou à votre décès), la planification successorale tient également compte des besoins financiers des membres de votre famille, de vos obligations financières, contractuelles ou morales, et des stratégies de réduction des impôts. Un plan successoral n’est pas un plan autonome. Il doit s’intégrer à vos plans financiers, de retraite et d’affaires. Il doit être tenu à jour autant que possible pour qu’il demeure pertinent.

Rédiger son testament dans le cadre de la planification successorale.

Il est important de rédiger votre testament et de souscrire à une assurance vie. En effet, le testament est primordial pour faire connaître vos volontés. Il permet d’indiquer la personne à qui vous voulez léguer vos biens, à choisir un liquidateur qui se chargera de liquider votre succession et à prévoir qui sera le tuteur de vos enfants mineurs advenant le décès préalable de l'autre parent. L'assurance-vie sert à garantir la sécurité financière de vos proches. Lors d’un décès, le montant versé par la compagnie d'assurance n'est pas imposable. Il peut servir à payer de l'impôt sur un bien légué à une personne, comme un chalet, un immeuble à revenu ou une entreprise.

Il est donc primordial de se faire assister par des professionnels tels que des avocats pour réussir au mieux son plan successoral.

La planification successorale est un domaine juridique régi par le droit de la famille.
 

Vous êtes à la recherche de renseignements en droit de la famille ? Découvrez toutes nos informations juridiques en droit de la famille.