Droit des étrangers

Le droit des étrangers réglemente l’entrée, le séjour et la sortie des ressortissants étrangers sur le territoire national. Il recouvre également le droit de la nationalité.

Les règles juridiques dédiées figurent dans le CESEDA (Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile).

Le droit des étrangers renvoie ainsi à l’ensemble des règles qui sont relatives à la nationalité et aux conditions de vie des étrangers sur leur sol d’accueil. En ce sens, il faut savoir que la nationalité française s’obtient par le droit du sang ou le droit du sol. Pour le droit des étrangers, il prend principalement en compte le droit du sol. Il existe, toutefois, des règles dérogatoires pour certains étrangers, notamment pour les citoyens de l’Union Européenne. L’aide d’un avocat peut vous aider à vous fixer sur vos droits.

Droit des étrangers : les règles pour être en situation régulière en France ?

Pour être en situation régulière sur le sol français, la naturalisation permet d’acquérir la nationalité française. Cependant, c’est une procédure qui est soumise à l’appréciation discrétionnaire du préfet. On a aussi le mariage qui est aussi une forme courante d’obtention de la nationalité française. Pour que la procédure de naturalisation puisse être acceptée, il faut que l’intéressé respecte certaines conditions, notamment l’intégration dans la communauté française, la régularité du séjour sur le sol français et surtout l’absence de condamnation pénale.

À noter que la régularité du séjour est un critère très important pour régulariser sa situation sur le sol français. L’essentiel reste alors le fait d’être en situation régulière en France. Il existe surtout plusieurs types de cartes de séjour : carte de travail, carte de vie familiale, séjour permanent, etc. Les droits et prérogatives qui sont attachés à ces différents types de titres peuvent largement varier. Vous pouvez demander des conseils juridiques à un avocat spécialisé en droit des étrangers afin d’en savoir plus sur les possibilités qu’offrent ces cartes ce séjour.

Droit des étrangers : comment se déroule la demande d’asile ?

Pour ceux qui ne connaissent pas la procédure de demande d’asile, il est possible d’obtenir des conseils juridiques d’un avocat. Le statut de réfugié peut être accordé à un étranger qui est persécuté dans son pays d’origine à cause de sa race, de son origine ethnique, de son opinion politique ou encore de son appartenance religieuse. Il faut aussi préciser que ce type de protection peut être accordée à un étranger qui ne remplit pas ces critères qui se retrouve exposé à la torture et à la peine de mort. Pour savoir si vous répondez à ces critères, contactez un avocat en droit des étrangers.

Il est aussi possible de séjourner régulièrement en France dans le cadre d’un regroupement familial. Toute personne non-européenne résidant en France peut être rejoint par sa famille proche. Mais avant cela, pensez à demander l’avis d’un avocat spécialisé en droit des étrangers avant de lancer toute procédure.  

Droit des étrangers et regroupement familial : comment se déroule la procédure ?

Selon le droit des étrangers, le regroupement familial suppose le fait d’obéir à plusieurs conditions (séjour régulier, niveau de ressources, etc.). Il doit être notifié au niveau de l’office de l’immigration et de l’intégration français. Cependant, il s’avère que la procédure peut être longue et complexe. Le mieux serait alors de faire appel à un cabinet d’avocats. Celui-ci pourra vous prodiguer les meilleurs conseils juridiques pour que la procédure aboutisse dans les meilleurs délais.

A noter que le droit des étrangers traite, enfin, des expulsions en cas de séjour irrégulier. Là aussi, consulter un avocat peut vous aider à l’éviter et à régulariser votre situation.
 

Vous êtes à la recherche de renseignements en droit des étrangers ? Découvrez toutes nos informations juridiques en droit des étrangers.