VISA

L'étranger non européen, qui veut venir en France, doit présenter un certain nombre de justificatifs à la frontière.

Le visa est obligatoire.

Sauf dispense, un visa est obligatoire. Il doit être demandé avant le départ auprès de l’ambassade ou du consulat de France compétent dans le pays de résidence du demandeur. En l'absence des documents exigés, l'étranger peut faire l'objet d'un refus d'entrée et être placé en zone d'attente, avant d'être renvoyé ou admis en France.

Une fois entré sur le sol français, le titulaire du visa ne pourra pas obtenir la modification de son visa ni un changement de statut. Par ailleurs, l’exercice d’une activité salariée requiert l’obtention d’une autorisation de travail préalablement à l’obtention du visa. 

La réglementation relative à l’entrée et au séjour sur le territoire français est différente selon que vous êtes titulaire d’un passeport ordinaire ou d’un passeport diplomatique ou de service.

Les différents types de visas.

Le type de visa requis pour entrer en France dépend à la fois de la durée et des motifs du séjour envisagé. On distingue ainsi:

- Le visa de court séjour appelé « visa Schengen », pour des séjours inférieurs ou égaux à 90 jours, 

- Le visa de long séjour, pour des séjours supérieurs à 90 jours,

- Le visa de transit, pour le transit d’un étranger par un aéroport français sans sortir de la zone dite « internationale ».

Exemption de visa.

A noter que certains étrangers sont dispensés de visa. C’est le cas notamment des ressortissants de l’union européenne, de l’espace économique européen et de la Suisse.

Prenez donc le temps de vous informer auprès de consulats français ou auprès d’avocats spécialistes du droit des étrangers.

Le visa est un domaine juridique régi par le droit des étrangers.
 

Vous êtes à la recherche de renseignements en droit des étrangers ? Découvrez toutes nos informations juridiques en droit des étrangers.