Les honoraires d'un avocat

L’avocat est rémunéré pour ses services, à ce titre il fait payer des honoraires qu’il détermine librement. L’avocat a, néanmoins, un devoir d’information et de transparence de ses honoraires.

Vous pouvez définir les honoraires de manière verbale ou en demandant à votre avocat d’établir une convention d’honoraires écrite contenant les détails de l’intervention ainsi que les modalités de paiement. Généralement, un avocat détermine les honoraires en fonction du temps engagé, de la difficulté de l’affaire, de sa spécialisation et de sa notoriété.
 

Les honoraires peuvent être calculés en fonction d’un taux horaire, selon un montant forfaitaire, en fonction des résultats ou par abonnement.
 

En sus des honoraires d’un avocat, il faudra prendre en considération les frais et dépenses attenants à un litige (frais d’huissier, d'expertise, etc …). Ces frais et dépenses sont dans la plupart des cas supportés par la partie qui perd le procès (ainsi que les honoraires de votre avocat dans certaines situations).
 

Gardez en mémoire que le coût présenté ne pourra être qu’une estimation. En effet, il est souvent difficile de prévoir la tournure que prendra une affaire et les coûts engendrés pourront donc varier au fil du temps.
 

Par ailleurs, l’avocat a le droit de vous demander le versement de provisions au début de la prise en charge de votre affaire. Ces provisions seront déduites du coût final, à l’issue de l’affaire.
 

La profession d’avocat étant très réglementée, vous avez la possibilité de contester le montant des honoraires d’un avocat en envoyant une réclamation au Bâtonnier de l’Ordre des avocats de votre ressort territorial.
 

Enfin, dans le cas où vous n’auriez pas les moyens de payer un avocat, vous pourrez demander une aide juridictionnelle.
 

Vous êtes à la recherche d'un avocat ? Les articles suivants vous aideront à trouver un avocat !